SURF A KUTA BALI

Aucun commentaire
Indonésie, SURF, VOYAGE

Il n’était pas pensable pour moi de visiter l’Indonésie sans prendre le temps de surfer là-bas.
Les surfeurs sont tellement enthousiastes quand ils parlent de l’Indonésie que je voulais à mon tour profiter de ses spots incroyables.

Débarquant sur Bali depuis Les Philippines et ne connaissant que la fameuse vague d’Ulu Watu, j’ai décidé de m’installer quelques temps sur Kuta: Kuta beach ou « Kuta Bali » comme elle est souvent appelée, n’a pas très bonne réputation; en effet, c’est une station balnéaire bruyante et frénétique où les touristes affluent en masse pour surfer et surtout faire la fête; c’est comme une 2nde « maison » pour les touristes australiens et les sollicitations constantes des chauffeurs de taxi, des magasins de souvenirs ou des beach boys peuvent rendre l’endroit un peu irrespirable.

Toutefois, Kuta reste une station où le beach break est sans doute un des plus beaux du monde; n’ayant à l’esprit que le surf et non la fête, je suis donc restée sur Kuta. Je peux dire aussi que j’étais à une période (janvier/février) où il y a moins de touristes, je ne peux donc pas dire que cette ville a été pour moi insupportable, bien au contraire. J’y ai rencontré beaucoup de surfeurs indonésiens (entres autres) avec qui j’ai eu la chance de surfer et finalement j’y ai trouvé mon rythme, mes habitudes et je m’y suis sentie bien.

J’ai tout d’abord repris quelques cours au Pro Surf School situé le long du beach break, au niveau du restaurant Beach Lounge. Cette école de surf réputée, était à moins de 10mn à pied de mon hôtel et était recommandée par le Lonely Planet (guide que j’utilise systématiquement en voyage).

Vous pouvez aussi prendre des cours en faisant appel à un des nombreux « beach boys » de la plage: les écoles de surf, ce n’est pas ce qu’il manque à Kuta. Pour ma part je voulais une école sérieuse dans laquelle je pouvais trouver les mêmes prestations en termes de sécurité et encadrement qu’en France.
N’importe quel surfeur pourra vous donner des cours sur la plage de Kuta, où vos pouvez aussi louer des planches mais ils sont tellement nombreux que l’on ne sait pas trop sur qui on va tomber. Bref une école comme le Pro Surf School me rassurait. Et je n’ai pas été déçue. Les cours durent 2h30, transport compris et sont tous enseignés par des surfeurs locaux. Les planches sont de qualité et j’ai eu la chance de tomber sur des professeurs géniaux.

Voici un petit tour d’horizon des 3 spots où j’ai surfé ainsi que de l’école de surf.

Kuta beach: c’est LA plage où pour ainsi dire, tout a commencé…cette plage est aussi bien légendaires pour ces vendeurs ambulants, ces « beach boys » prêts à vous louer une planche ou à vous donner une leçon de surf que pour ces couchers de soleil. tous les cours pour débutants commencent ici car c’est idéal: c’est un beach break. Attention toutefois au fort courant et aux sacs plastiques! et oui malheureusement, ce n’est pas un faux constat; sous cette eau chaude et transparente, se cachent des milliers de déchets plastiques. J’ai moi même pu constater la chose lors de ma première session et mon premier take off: j’avais un sac plastique qui entourait ma cheville et mon leash.

Nusa Dua: située au sud de Bali, cette région est connue pour ces complexes balnéaires luxueux et ses clients fortunés. En revanche, le spot de surf est top! il y a souvent du monde là bas et de très bons surfeurs car le spot est réputé. Contrairement à Kuta beach, ce spot est reef break; il faut ramer le long des rochers pour atteindre le pic. C’est un très bon spot pour « apprendre » à ramer!

Jerman beach ou airport break: comme son nom l’indique, ce spot est situé près de l’aéroport de Bali; on peut voir les avions décollés depuis l’eau. Mon spot préféré: vous arrivez sur la plage de Jerman beach (peu de monde, que des locaux) et vous prenez un bateau qui vous dépose près du pic et revient vous chercher 2 heures après; vous pouvez rester plus longtemps, il suffit juste de dire au capitaine du bateau à quelle heure vous souhaitez rentrer.

Je ne me suis pas frottée à la vague d’Ulu Watu durant mon séjour car les conditions étaient trop fortes pour moi.

(C’est mon ami Angga sur les photos, en train de surfer Ulu Watu)

Pro Surf School: l’école dispense des cours de 2h30 pour toux niveaux. Elle est située le long de la plage; il faut rentrer dans le restaurant appelé Beach Lounge.
Une leçon coûte 675K mais c’est dégressif si vous en prenez plusieurs.
Il y a une piscine, des sanitaires/douches et vestiaires. Ils vous fournissent aussi une serviette et un lycra Billabong (ils sont sponsorisés par Billabong). Ils ont une page Facebook et un site internet www.prosurfschool.com

Après chaque session, j’allais souvent me prendre un petit déjeuner voire un brunch chez Kubu: leurs açai bowl sont à tomber!

Enfin, je voulais partager avec vous le très bon plan « hôtel » dans lequel j’ai séjourné: il s’agit de l’Hotel Ayu Lili Garden situé à 10min à pied de la plage et de l’école de surf. Les chambres sont propres, il y a une piscine et le personnel est très sympathique. De plus, il est situé dans une rue relativement calme.
Le prix des chambres varient selon si vous souhaitez la clim ou non et surtout selon la période. Je ne peux que vous conseiller d’y aller en janvier/février car les prix sont bas (aux alentours de 160K la nuit, c’est-à-dire 10€).

Laisser un commentaire