MANILLE: LA MAL AIMEE

Aucun commentaire
ARCHITECTURE, Philippines, VOYAGE

« Ne va pas à Manille », « Manille c’est dangereux », « Il n’y a rien à visiter à Manille, … » Autant de phrases prononcées pour la plupart par des personnes n’ayant jamais mis les pieds à Manille! Mais pourquoi tant de négativité sur cette ville ?

Manille est souvent synonyme de danger, de prostitution, de pauvreté, etc. (ce qui est vrai) mais c’est aussi la capitale d’un pays dont les paysages sont parmi les plus beaux du monde: des îles entourées d’une eau bleu turquoise dont les fonds marins et les plages attirent des millions de personnes chaque année; une histoire et une culture riche, marquées par un passé qui nous concerne et nous relie (colonisation espagnole, 2nde guerre mondiale entres autres) et malheureusement, des catastrophes naturelles et climatiques qui nous touchent et nous attristent (tsunami, tremblements de terre et typhons sont le lot quotidien des Philippines)

Alors pourquoi ne pas commencer par visiter Manille ? lui laisser une chance de nous convaincre qu’elle n’est pas dénuer d’intérêt ? c’est ce que moi j’ai décidé de faire et je peux dire de manière objective qu’en aucun cas, Manille est une ville rédhibitoire, en tous cas, pas pour les raisons évoquées plus haut.

Manille est une ville tentaculaire comme beaucoup de capitales en Asie. Mégalopole embouteillée et polluée 12 millions d’habitants sur une superficie de près de 40m2, Manille est la ville la plus dense du monde. Elle est située sur l’île de Luzon. La ville en elle-même est un mélange de gratte-ciels et de bidonvilles mais un centre historique regroupant la plupart des bâtiments datant de la colonisation espagnole, donne à la capitale un attrait hautement intéressant et c’est cette partie là de la ville qu’il faut visiter. Il n’y a aucun danger à se balader « intramuros » et l’architecture des édifices nous donne une toute autre esthétique de la ville.

Evidemment, cette visite de Manille intramuros ne vous prendra qu’une journée mais la capitale possède aussi des musées et des parcs qui vous invitent à prolonger encore un peu votre séjour.

Et pour ceux qui pensent que Manille est une ville dangereuse, sachez qu’elle n’est pas plus dangereuse que Jakarta, Colombo ou New Delhi! Les quartiers dangereux où règnent drogues et prostitutions, sont des bidonvilles où il n’y a absolument rien à visiter donc pas de raison de s’y trouver!

La plupart des touristes séjournent dans les quartiers de Malate (centre de manille, proche des sites d’intérêts), Pasay (proche de l’aéroport) ou Makati (quartier d’affaires avec restaurants et animation nocturne, c’est dans ce quartier que j’ai séjourné).

Pour visiter Manille Intramuros, j’ai opté pour un circuit organisé en vélo: les excursions organisées par Bambike proposent des circuits écologiques sur des vélos au cadre de bambou; ils vous emmènent à travers les petites rues de la ville fortifiée en vous expliquant chaque édifice et architecture incontournable. C’est réellement un moyen excellent de visiter Manille agréablement.
Le circuit dure 2 heures environ (ça dépend du groupe en fait mais moi, quand je l’ai fait, j’étais toute seule!) et coûte 1200 pesos. J’ai réservé directement sur internet, voici le lien: www.bambike.com 

Voici un petit tour d’horizon de Manille Intramuros entre parc, casa coloniale, fort…

 

Laisser un commentaire